Buffalo

Bienvenue à Buffalo
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 .::'+Christa Nothomb+'::.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christa Nothomb

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: .::'+Christa Nothomb+'::.   Ven 11 Avr - 13:09

*__IDENTITE__*
NOM: Nothomb
PRENOM: Christa
AGE: 18 ans
LIEU DE NAISSANCE: Ausburg, Allemagne
SITUATION FAMILIAL : célibataire
JOB OU ETUDE EN COURS: étude en cours
AMOUR: que dalle =)

*__PERSONNALITE__*

(le fait à ma manière si ça plait pas je recommencerai ^^)

Pour parler du caractère de Christa, on est obligé
d'aborder les plusieurs principes vitaux à ses yeux.


Le principe d'égalité est basé sur cette phrase "
Tous les hommes sont égaux ", ce qui veut dire que les femmes, les
vieillards et les enfants sont égaux. Chose que Christa prend au mot. D'où le
fait qu'elle ne fasse aucune distinction dans les habits " pour femme
" ou " pour homme ". Par extension de son principe, Christa ne
vouvoie jamais personne : si légalité existe, personne n'est supérieur à un
autre donc le vouvoiement ne devrait pas exister. Ce n'est pas une question de
politesse, car lorsque Christa ne l'est pas, ça se voit ou plutôt ça s'entend.

Le second principe, tout aussi important concerne l'amour.
L'amour c'est comme l'égalité, c'est universel, donc Christa peut tomber
amoureux de n'importe qui : femme, homme, enfant ou vieillard. Peu importe. Et
puis l'amour ça ne se contrôle pas donc elle peut tomber amoureux de plusieurs
personnes à la fois. Et selon elle, l'amour est loin d'être immuable donc on
peut aimer quelqu'un un jour et ne plus l'aimer le lendemain, mais s'il y a une
chose qui ne changera jamais, c'est l'amour qu'elle porte à son appareil photo.

En parlant de lui, on en vient au troisième principe.
Celui qui dit que chaque chose possède une âme, ce qui amène Christa a tout
personnifier, de la moindre fourchette à cette entité que l'on nomme la mort en
passant par ses instruments bien sûr. Enfin, elle personnifie les choses quand
elle en a besoin surtout, et lorsque qu'elle n'hésite pas à les faire parler
par son biais en prenant une voix étrange mais comique, c'est qu'elle se moque
de la personne en face d’elle.

Oui car Christa aime bien se moquer des gens. C'est une
fille plutôt joueuse, mais souvent sarcastique et ironique, très lunatique. On
ne sait jamais bien à la cause de ses sauts d'humeur, un peu comme des crises.
Christa a toujours réponse à tout : du moins si vous lui parlez, elle vous
répondra si l'envie lui en prend car Christa ne parle qu'aux personnes
auxquelles elle a envie de parler, les autres peuvent toujours attendre, sauf
si on lui pose une question, chose à laquelle elle répond constamment, mais les
réponses ne sont que très rarement celles attendues : Christa est la pro des
réponses vagues, dont on se doutait déjà. Si par exemple on lui demande comment
elle s'appelle, elle répondra qu’elle s'appelle par son prénom, chose qui a
tendance à énerver ses interlocuteurs. Autre particularité de cette étrange
fille, elle ne ment jamais. Attention, ça ne veut pas dire qu’elle dit la
vérité non plus. En fait, elle ne dit pas toute la vérité, mais juste quelques
parties, pas toujours dans l'ordre ce qui porte à confusion. Christa ne mâche
pas ses mots, elle dit toujours ce qu'elle pense, même lorsqu'elle sait que
cela peut avoir de graves conséquences mais elle s'en fiche. elle est parfois
d'une insolence qui donne envie de l'étrangler.

Christa est aussi une pro de la simulation. Les sourires
factices qui semblent vrai, les fausses larmes, la voix qui tremble ou
déterminée, tout ça elle sait faire. Elle sait cacher ses sentiments et
émotions derrière un masque indestructible. Une actrice très douée, voilà ce
qu'est Christa.

Sinon que peut-on dire d'autre ? Christa est quelqu'un
d'assez social, du moins lorsque l'envie lui en prend parce que si elle n'est
pas d'humeur, elle peut se refermer comme une huître. Christa est régit non
seulement par les trois principes cités plus hauts qu'elle nomme la Trinité,
mais aussi par ses envies qui changent constamment, ses humeurs, ses émotions
et surtout son instinct, un peu comme un animal. D'ailleurs elle considère
l'homme au même titre que les autres animaux, c'est-à-dire qu'il s'adresse aux
animaux comme si c'étaient des hommes, et le contraire aussi. Un détournement
du principe de l'égalité.

Christa s'aime. Oui, Christa est un brin beaucoup
narcissique, égocentrique et égoïste, elle pense beaucoup à elle, sauf que pour
elle, tous les hommes qui aime la vie s'aime un tant soit peu, chez elle c'est
juste un peu plus poussé. Christa s'aime, c'est sûrement ce qui rend difficile
dans son cas le fait de tomber vraiment amoureux d'une personne ce qui n'est
jamais arriver à Christa, à part pour Nathan et son appareil photo.

D'ailleurs son appareil photo, il faut en parler. C'est
l'amour de sa vie. Toujours là pour elle. L'intense amour qu'elle aurait du
porter à une personne, tout cet amour elle l'a reporté sur son art.

Il y a bien une chose qui l'obsède, c'est la photographie,
ou plutôt les arts en général, passion transmise par ses parents. Tous les
arts, musique, danse, dessin, photographie . Elle peut passer des heures à
contempler une oeuvre, et s'enflamme souvent dans des descriptions passionnées
d'un artiste, d'un tableau, d'un texte, d'un plat même car selon Christa, la
notion d'art est tellement vague que tout peut y être assimiler.

Quant à la nourriture, elle aime les choses douces et
sucrées tel que les fraisiers ou des bonbons tout simplement, ne supporte pas
tout ce qui pique, même le poivre, mais s'il y a une chose qu'il déteste plus
que ce qui pique, c'est le chocolat. Rien que sa vue la dégoûte profondément et
lui donne envie de vomir, elle ne sait même pas pourquoi. Comme un vieux
réflexe ancré dans son mode de vie.

Elle est cléisiophobe et hématophobe, l'entente d'une clé
tournée dans une serrure ou la vue du sang, autre que le sien le répugne et
l'angoisse au plus haut point. En plus de ses névroses phobiques, elle est
atteinte d'une névrose d'angoisse dont les crises se manifestent plus ou moins
souvent, plus ou moins graves, mais elles surviennent surtout lorsque Christa a
peur, et pour combler le tout, Christa est insomniaque, d'où la présence
importante de son appareil photo.

Christa déteste être comme les autres, plus que tout, elle
aime la différence. Se plier à l'autorité, elle ne supporte pas ça, et
enfreindre les règles l'amuse beaucoup, les criminels l'amusent beaucoup aussi.
Christa dit que la similitude l'empêche d'être libre or Christa est un être
fait pour être libre. D'ailleurs elle vit libre et fait ce qu'elle veut quand
elle veut, ne vivant que pour elle, oui je l'ai déjà dit, Christa est égoïste
et fier de l'être. Fier et heureux d'être ce qu'il est, lui-même tout
simplement.

*__PASSEPORT__*

VOS PAYS DE RESIDENCES [les différents pays ou vous avez vécu] : Allemagne, Irlande
LES PAYS QUE VOUS AVEZ VISITEZ: Japon, France, Etats-Unis
FAMILLE [2 lignes] : L’adolescente vit avec sa mère qui à vrai dire n’a
pas été présente dans sa vie, aux yeux de Christa . Elle était toujours occupée
par le travail, le seul mot qu’elle a dans sa bouche . La jeune femme l’a
surnommée « naine travailleuse », pourquoi ce nom ? car déjà
elle n’était pas très grande encore plus petite que la demoiselle . Mais son
vrai nom ce n’était pas cela pour vous rassurez, en faite elle se prénommait
Riiko . En effet elle était d’origine japonaise, à l’âge où Christa la quitta
pour aller étudier elle atteignait les 36 ans . Sa mère l’avait eut très jeune
par accident, avec le père qui l’a quitté au bout de 8 ans de vie commune .
Lui, il était d’origine allemande, ayant un simple prénom européen :
Daniel . Celui-ci la quitta pour aller avec une femme beaucoup plus riche, car
pour cet homme c’était l’argent qu’il l’intéressait et rien d’autre . Christa
n’a jamais eut de nouvelles de lui, elle ne se rappelle même pas de comment il
est, elle sait juste qu’elle a le même caractère que lui vu ce que disent les
gens autour d’elle . L’adolescente n’est pas très proche de sa famille et le
regrette pas vraiment car elle ne supporte pas les gens qui sont des « fils
à papa » . Elle est heureuse d’être fille unique aussi car au moins elle
peut faire ce qu’elle veut, vu qu’elle est un peu l’enfant gâté . Mais en
échange, elle doit servir de « bonne » quand elle est chez elle ce
qui l’énerve grandement . Heureusement pour elle, cette année une académie d’art
l’attend ne l’obligeant pas à faire le ménage et la vaisselle .

HISTOIRE [10 lignes] :
Christa ... Christa ...Christa se réveilla,
un sourire aux lèvres. Elle avait dormis si profondément et tellement
bien. Elle imaginait déjà la marque des draps sur ses joues si pâles.
Elle arrangea comme elle put son fouillis de mèches châtain à l’aide de
ses doigts. Quelle heure pouvait-elle il bien être ? Elle aurait parié
qu’il était dans les alentours de 10 heures. Son heure habituelle le
week-end. Elle jeta un coup d’œil à sa table de nuit et essaya
d’entrapercevoir son réveil, mais son appareil photo, celui qu’elle
quittait jamais, celui dont-elle se servait pour immortalisé les petits
détails de la vie, bloquait l’accès aux chiffres . Tant pis.
Elle glissa de son lit, franchit la porte de sa chambre direction la
salle de bain.
Mais celui-ci n’était pas banal ! Ce week-end, elle
s’en souviendrait toute sa vie. Du haut de ses à peine dix huit ans, ce
jour aurait dû être le plus beau de sa vie…

Elle était prête.
Cela faisait déjà une bonne dizaine de minutes qu’elle était là. Elle
était arrivé en avance, toujours cette anxiété de louper un évènement
important. Elle avait eut le temps de photographier un couple de
pigeons, une dalle fracassées en minuscules éclats sur le place du
marché, différents tons de la rouille qui rongeait les bancs de devant
la mairie, une vieille dame et son chapeau fleuri et les toutes petites
bottes pleines de boue d’un petit garçons courant après un chien.
Christa aimait savourer les choses que les autres ne voyaient jamais.
Plus que cinq petites minutes et Il arriverait. Elle les savourerait
ces minutes. Oh ! Mademoiselle fée des ombres remuait les branches des
arbres et ceci donnait une forme de chien à leurs ombres. Click ! Dans
la boîte. Un cri s’éleva de derrière elle, Il était arrivé.

Ce fut avec un vrai délice que Christa put découvrir à nouveau le visage
qu’elle aimait tant, celui de Nathan. Un sourire s’empara de ses
lèvres. Un sourire de bonheur fou. Il s’était juste quittés la veille.
Il l’avait contacté un peu avant midi, sa voix était différente de
d’habitude, soi disant quelque chose d’important à lui dire. Il était
maintenant là devant elle. Et elle fondit dans son regard. Elle savait
que ce regard elle ne parviendrait jamais à l’immortaliser, à le saisir
tel qu’il était vraiment c’est pourquoi elle voulait le garder auprès
d’elle à jamais. Il représentait tout les sentiments les plus fous
auxquels on pouvait penser.

Déjà un bon petit quart d’heure
qu’ils marchaient l’un à côté de l’autre sans prononcer mot. Il n’en
ressentait pas le besoin, ouvert au monde extérieur comme personne ne
pouvait l’être seul. Ils s’arrêtèrent enfin, ensemble. Nathan se tourna
vers Christa pourtant elle ne réagit pas tout de suite, plongée dans la
contemplation cruelle d’une araignée face à la pauvre sauterelle
coincée dans sa toile. Une fois seulement le dînée de l’arachnide
achevé elle fit attention à son compagnon.
La stupeur vint marquer
ses joues. Nathan était à genoux il tenait en ses mains une petite
boîte. Le genre de petite boîte qu’on voit dans les bijouteries de
luxe. Le genre de petite boîte en velours avec un fin trait d’or tout
autour. Le genre de petite boîte qui lorsqu’on les ouvre peuvent souder
deux personnes à jamais.

Christa était au comble du bonheur. Son
appareil photo à la main, mitraillait à travers les vitres de la
voiture le paysage qui défilait. Elle était en compagnie de l’amour de
sa vie direction week-end de rêve à deux. Elle avait accepté,
évidemment qu’elle avait accepté. Ils fêteraient ça ce week-end. Elle
n’osait le regarder. Elle l’aimait tellement qu’elle avait peur que son
regard fiévreux le brûle.

Les rêves avaient gagné Christa
depuis une vingtaine de minutes lorsqu’un violent choc la maintint à la
taille. Un crissement de pneu, un klaxon, un prénom, le sien. Christa.
Elle ouvrit les yeux et mécaniquement son doigt déclencha le flash de
son appareil. La photo saisit… Le saisit… Nathan… Mais trop de rouge
cachait son visage. Elle n’osa tournait la tête. Elle était aveuglée
par les larmes. Elle ne savait trop ce qu’elle verrait. Non en faite
elle ne le savait pas. On ne lui avait jamais présenté. Le click de son
appareil la précéda et elle ne vit l’horreur qu’à travers lui. Juste
avant de perdre connaissance.

Du blanc, encore du blanc.
Lorsqu’elle se réveilla, elle vit à côté d’elle sa mère endormie. Ce
n’était pas son lit. Elle avait trop dormi. Elle soupçonnait la marque
des draps sur sa joue et l’état de ses cheveux mais ne fit rien pour le
changer. Elle se contenta d’observer et de chercher son appareil photo.
Il était là, sur la table de nuit, elle le saisit.

Cela faisait
déjà une bonne heure que Christa marchait dans la rue. Sa mère s’était
réveillée, elle lui avait annoncé ce qu’elle savait déjà. La mort de
son aimé. Mais elle n’avait pas réagit. Elle n’avait qu’une seule idée
à l’esprit marqué cet évènement. Changer. Quitter ce mode de vie qui ne
lui correspondait plus, elle avait vu l’horreur. Elle commença par
aller chez un coiffeur. Ses longs cheveux châtains firent placent à une
coupe courte et accueillirent des mèches brunes devant les yeux de la
coiffeuse effarée. Elle laissa ses vêtements trop simples pour des
rayures et des mitaines. Elle adoptait désormais le punk et disait
adieu à la simplicité.

Seulement, la Christa d'avant avait
choisit de faire des études. Elle ne pouvait plus reculer. Elle devait
y aller. Elle avait imaginé une dizaine d'échappatoires mais aucunes
d'entre elles n'était réaliste. Elle n'aura qu'à tout faire pour se
faire renvoyer. Dommage, cette université avait la réputation d'être
"tolérant"
avec les élèves ...

Christa rentra dans le train, son appareil toujours dans sa main droite.

*__QUIZZ SITUATION__*

SI LA PERSONNE QUE VOUS AIMEZ VOUS TROMPE AVEC UNE AUTRE, LE TEMPS D'UN SOIR? LUI PARDONNERIEZ-VOUS? Il faut bien être libertin dans la vie, elle serait la première à la faire

SI VOUS VOUS RETROUVEZ COINCE DANS UN ASCENSEUR AVEC UNE SUBLIME PERSONNE, TOTALEMENT DANS VOS GOUTS, PANIQUEZ-VOUS OU BIEN VOUS OPTEZ POUR L'OPTION DRAGUE? Aucun des deux, elle opterait pour une discussion normale pour connaître la personne

SI VOUS VOUS PRENEZ UNE BAFFE, VOUS LA RENDEZ? OU BIEN VOUS OPTEZ POUR UNE AUTRE SOLUTION? Une autre solution beaucoup plus sarcastique voyons ^^

SI VOTRE MEILLEUR(E) AMI(E) COUCHE AVEC VOTRE COPAIN/COPINE ACTUELLE, QUE FERIEZ-VOUS? Elle coucherai avec le prochain mec de sa meilleure amie

SI UN BUFFLE DE PRET D'UNE TONNE VOUS FONCE DROIT DESSUS, VOUS COURREZ, OU BIEN VOUS JOUEZ LES HEROS EN TROUVANT UNE AUTRE SOLUTION? Dans ce genre de situation tout le monde court et réfléchit après -_-'

SI VOUS AVEZ LE CHOIX ENTRE:
1 PERSONNE STUPIDE MAIS SUBLIME, ET 1 PERSONNE INTELLIGENTE MAIS PAS TOP, LAQUEL CHOISIRIEZ-VOUS? Aucun des deux, autant attendre l'homme parfait nan ?

*__DIVERS__*

AVATAR: Josie Marran
D'OU CONNAISSEZ-VOUS LE FORUM ? Obsession
VOTRE PRESENCE PAR SEMAINE: pendant les vacances tous les jours, pendant les cours seulement le week end ^^
PSEUDO: Herocb Oô
AGE: 15
MULTICOMPTE: nan =)
C'EST: CODE BON


Dernière édition par Christa Nothomb le Ven 11 Avr - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Johnson

avatar

Masculin Nombre de messages : 1567
Age : 33
Heart : / October /
Job : Coach Sportif
Age : 23 ans
Date d'inscription : 10/01/2008

R E L A T I O N S
Affinité(e)s:

MessageSujet: Re: .::'+Christa Nothomb+'::.   Ven 11 Avr - 15:49

Bienvenue! la vie commence à l'université ici, donc il faudrait que tu dise qu'elle va entamé sa premiere année à la fac plutôt..

_________________

- You want your Cow-Boy? -
- Come on Girl! -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember07.free.fr
Christa Nothomb

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: .::'+Christa Nothomb+'::.   Ven 11 Avr - 16:01

voilà fait =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Keller

avatar

Masculin Nombre de messages : 89
Age : 32
Heart : Hum..
Job : Barman au Buffalo Club
Age : 23 ans
Date d'inscription : 06/04/2008

R E L A T I O N S
Affinité(e)s:

MessageSujet: Re: .::'+Christa Nothomb+'::.   Ven 11 Avr - 16:07

c'est bon maintenant, bon jeu ; )

Validée

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://remember07.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .::'+Christa Nothomb+'::.   

Revenir en haut Aller en bas
 
.::'+Christa Nothomb+'::.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Nothomb, Amélie] Antéchrista
» ANTECHRISTA de Amélie Nothomb
» COSMETIQUE DE L'ENNEMI d'Amélie Nothomb
» [Nothomb Amélie] Antéchrista
» Amélie NOTHOMB (Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buffalo :: Buffalo Work :: En selle :: Rodéodeur-
Sauter vers: