Buffalo

Bienvenue à Buffalo
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quelque part...dans les toilettes pour filles... [Louis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amy Stones

avatar

Féminin Nombre de messages : 701
Age : 28
Heart : Un andouille de petit Rockeur totalement immature (a)
Job : Etudiante en socio', Future fille-mère
Age : 20 ans
Date d'inscription : 22/03/2008

R E L A T I O N S
Affinité(e)s:

MessageSujet: Quelque part...dans les toilettes pour filles... [Louis]   Sam 3 Mai - 20:45

Envie pressante ! Depuis qu'elle était enceinte, la jeune femme devait supporter ce genre de petit désagrément, apparemment ce qu'elle portait en son utérus appuyait fortement sur sa vessie, la forçant à quitter les cours au pas de course pour aller se soulager au plus vite dans les toilettes de l'Université, les plus proches. Amy était désormais enceinte de pratiquement trois mois, trois petits mois qui ne se voyait pas, ou presque pas. Ayant légèrement pris un peu de bedaine, ou aurait facilement pu prendre sa petite brioche pour un petit excès de Nutella, et c'était sûrement ce que devait penser ses petits camarades. Et puis, autant vous dire que la jeune femme faisait absolument tout pour toujours paraître à son avantage, optant désormais pour des tops un peu plus larges. La jeune femme avait d'ailleurs opté en cette après-midi ensoleillée, pour un jean noir Diesel, un petit top blanc tunique et des mules Prada lui faisant des jambes d'enfer...mais carrément pas pratique pour dévaler les couloirs de l'Université en courant.
Son sac à main Dior sur l'épaule et ses Wayfarer sur la tête, la jeune femme venait de sortir d'un cours de sociologie en direction du petit coin. Le pire dans tout ça, c'est que la jeune femme détestait les toilettes de l'Université, premièrement c'était toujours affreusement crade, et deuxièmement il y avait jamais au grand jamais de papier toilette.
Poussant la porte, elle se faufila dans le premier toilette libre, déboutonnant son jean pour pisser comme une lady dans ses satanées toilettes sales : à l'aventurière. Jamais elle ne pourrait poser son divin postérieur sur la cuvette déjà maculée de pisse et autres tâches suspectes, c'était bien trop dégueulasse et puis, elle ne voulait surtout pas prendre le risque d'attraper une cochonnerie, il y a tellement de gens sales à Buffalo (a). S'apprêtant à se laisser aller, elle eu une soudaine illumination : hum, avait-elle au moins pensé à prendre des mouchoirs en papier ? Elle s'empressa de vérifier la chose, retirant son sac Dior de son épaule pour fouiller à l'intérieur. Et merde, elle avait connement oublié le paquet sur sa table après en avoir donné un à Brandon-le-parfait...autant vous dire qu'a ce moment présent elle se haïssait...en tout cas elle était soulagée de ne pas avoir encore pissé, comme quoi, les choses auraient pu être pires. Se redressant, remontant son shorty et son jean sans prendre la peine de remonter la fermeture et de refermer le bouton, elle quitta la cabine, partant à la recherche de papier toilette. Visitant toutes les cabines, elle du bientôt se faire une raison, l'Université était apparemment comme d'habitude, en pénurie. Soupirant, elle remarqua alors qu'une des cabines des toilettes pour fille était occupée...c'était là, sa seule et unique chance et sans réfléchir d'avantage, elle s'approcha, ne prenant toujours pas la peine de remonter sa fermeture éclair, après tout, c'était pas dramatique, on était dans des toilettes pour filles, au pire, elle tomberait sur une lesbienne qui lui ferait en grand sourire et des sous-entendus, elle survivrait...
Tapant contre la porte, elle lâcha :


"Hey...t'aurais pas un mouchoir...enfin un truc du genre ?"

N'ayant pas de réponses, elle s'impatienta devant la porte, énervée devant la désinvolture de la personne occupant la cabine, qui trouvait apparemment drôle de faire le mort, tapant une nouvelle fois elle ajouta :

"Je sais qu'il y a quelqu'un, alors s'il vous plais, je vous demande pas un chèque de 500 dollars, juste un putain de mouchoir !"

Apparemment elle parlait dans le vide. Amy de plus en plus énervée tourna sur elle-même, prête à quitter les lieux, et tant pis si sa vessie lui faisait une mal de chien...et puis merde, nan la petite garce muette allait pas s'en sortir aussi facilement, se retournant vers la porte de la cabine, elle osa actionner la poignet, se disant que ça devait sans doute être fermé. Surprise ! Nan, ce n'était pas fermé...c'était occupé...et ce n'était pas une fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/fr0zen
Louis F. BlackWood

avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Age : 29
Date d'inscription : 01/05/2008

R E L A T I O N S
Affinité(e)s:

MessageSujet: Re: Quelque part...dans les toilettes pour filles... [Louis]   Ven 9 Mai - 11:48

Louis ne savait pas quoi faire en ce jour de congés. Il y avait tellement de choses a découvrir, de filles à rencontrer, de lac où se baigner, et... Ca y est, il la tenait son idée !

DE VIEILLES FEMMES A EMBETER !


Il y en avait une qui répondait exactement aux critères de Louis : Vieille, Femme, à embeter ! La Madame Pipi de l'Université de Buffalo... Cette femme qu'il avait rencontré une fois quand il s'était balader dans ladite université un an auparavant. Louis avait été fier de lui ce jour là, parce que c'est un moment dont elle se souviendra toute sa vie. Après tout, mettre des canards dans la cuvette d'un toilette, c'est pas une idée qui vient dans la tête de tout le monde.
Il se dirigea alors vers ce magnifique bâtiment, bien qu'il ne prit même pas la peine de le regarder, il était obnubilé par ses pensées. Qu'allait-il faire aujourd'hui ? Il ne pouvait pas se permettre de faire moins bien que la fois d'avant, non, sa réputation en dépendait ! Louis F. Blackwood été un homme dont l'imagination le précédé, un homme avec qui la vie prenait un autre sens, un homme avec qui les règles s'inversait, un homme parfait, en somme.
Il avançait donc, nonchalant, la tête en l'air et les pied en canard.
Quand il entra dans l'université, il essayait de se mettre dans le rôle d'un étudiant, il marcha donc de plus en plus vite, ne regarda personne mais s'attarda sur chaque affiche d'informations. Oui, Louis aurait été un bon étudiant, il l'avait toujours su !
Et là, tout simplement, mais si... attirante, il aperçut la pancarte, celle qui alimentait ses pensées depuis 10 bonnes minutes :
TOILETTES FILLES
Et là, le trou, la peur panique, la honte même, s'empara de lui. Il n'avait toujours pas décidé de ce qu'il ferait subir à Madame Pipi. Cette femme pourtant si expressive dans sa colère méritait ce qu'il pouvait y avoir de meilleur. Louis devait réfléchir, rien faire au hasard, imaginer ce plan machiavélique qui le rendra célèbre auprès de la gente féminine de l'Université. Il entra dans les toilettes des femmes et s'installa paisiblement sur l'un deux. Non, Louis n'était pas pervers, mais il aimé cet endroit, lieu de son prochain péché, l'endroit idéal pour réfléchir au sort de Vous Savez Qui. Canard : Fait, Grenouille: trop commun, Escargot : trop petit, Cafard : ......
Il était en train de réfléchir aux prochains animaux que verrait ces toilettes lorsque quelqu'un lui parla (Louis ne l'avait même pas entendu entrer, trop occupé sans doute). Ce n'était pas Madame Pipi, elle avait une voix de fille bien trop jeune, et sa voix avait un "je ne sais quoi" d'attirant. Elle lui dit, comme on dirait a un poux :


"Hey...t'aurais pas un mouchoir...enfin un truc du genre ?"


Louis ne prit même pas la peine de sourire, mais n'en pensait pas moins. Louis était ce genre de garçon qui s'exprimait plus pour lui même que pour les murs d'un toilette vide vous savez. Non, Louis ne répondit pas non plus, il attendait. Si cette femme était une femme qui méritait que Louis s'intéresse a elle, elle lui reparlerait sans qu'il ait besoin d'en faire d'avantages. Louis aimait ce faire désirer... Et là, comme si elle avait lu dans ses pensées, elle retapa et cria :

"Je sais qu'il y a quelqu'un, alors s'il vous plais, je vous demande pas un chèque de 500 dollars, juste un putain de mouchoir !"

Louis était content, il avait eu ce qu'il voulait, une autre réponse qui indiquait que la femme derrière la porte était une fille comme ils les aimait : qui avait à la fois du répondant et prête a tout pour obtenir ce qu'elle veut... Surtout qu'elle ne s'arrêta pas là, et ouvra même la porte. Louis n'avait pas pensé à l'effet que ca devait faire de voir un homme à l'endroit ou devrait plutôt se trouver une femme, mais les règles sont là pour qu'on les transgresse non ?
Voyant sa mine défaite, Louis préféra entrer directement dans le vif du sujet, et oublier les politesses d'usages...

"Tu m'aides a trouver un animal à foutre la dedans ?" Lui dit-il, en lui montrant le trou du toilette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy Stones

avatar

Féminin Nombre de messages : 701
Age : 28
Heart : Un andouille de petit Rockeur totalement immature (a)
Job : Etudiante en socio', Future fille-mère
Age : 20 ans
Date d'inscription : 22/03/2008

R E L A T I O N S
Affinité(e)s:

MessageSujet: Re: Quelque part...dans les toilettes pour filles... [Louis]   Ven 9 Mai - 12:18

C'était un mec...oui un mec ! Amy surprise baissa soudainement son regard en direction de sa propre braguette, vous savez, toujours grande ouverte. Rouge de honte, elle pivota sur elle-même pour la remonter d'un mouvement brusque, il manquait plus que ça que ce...ce...ce mec ose voir la couleur de ses sous-vêtements. Un peu perturbée parce qu'elle s'attendait surtout à trouver là, le genre de petite intello, tellement surprise qu'une fille comme Amy lui adresse la parole qu'elle n'aurait pas su quoi répondre, et était en quelque sorte en pleine dissertation mentale pour avoir en sa possession les mots qui ferait qu'elle aurait le dessus sur la petite blondinette complètement je m'en foutiste et ne désirant au fond qu'un putain de mouchoir. Elle en perdit l'espace d'une dizaine de secondes ses moyens, en oubliant presque que faire pipi était devenue une urgence, genre vitale.
Il lui demanda alors de l'aider à trouver un animal à mettre dans le trou des toilettes. Quoi ? Non, mais c'était une blague ? Totalement désorientée la jeune femme tourna la tête en direction de la porte, la montrant du doigt :


"Bordel, tu ne sais pas lire ? T'as pas vu que tu étais dans des toilettes pour filles espèce de petit pervers !"

Croisant ses bras au-dessous de sa poitrine, elle tapa du pied contre le carrelage, elle ne savait pas ce que le jeune homme attendait d'elle, mais une chose était sûre, il allait amèrement regretter d'être tomber par cette belle journée entoilée sur la charmante et délicieusement terrible Amy. Il allait même s'en mordre les doigts. Peut-être aurait-il pu se faire pardonner en lui tendant un mouchoir, mais là c'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Sérieusement, elle avait une tête à foutre des animaux dans les toilettes de son Université ? Déjà que son renvoie ne tenait qu'a un file, elle ne comptait pas s'attirer des ennuis inutiles de la sorte...mais à vrai dire, à voir la nonchalance du jeune homme, la blondinette avait carrément envie de lui faire payer son manque de délicatesse et de pudeur...il voulait foutre quelque chose dans les toilettes ? Bien ! La prochaine fois au moins il serait se taire lorsqu'il croiserait son chemin.
Elle ne connaissait rien de lui, ni même son identité, tout comme le fait qu'il pouvait éventuellement ne pas être étudiant, mais elle s'en contre-fichait...il avait osé la déstabiliser et ça, il allait le lui payer...et puis accessoirement à l'avenir monsieur y réfléchirait à deux fois avant de se la jouer petit voyeur dans les toilettes pour femme...peut-être même que ce vicieux s'était penché en direction de sa cabine lorsqu'elle s'était enfermée, une minute plus tôt. Elle s'approcha alors de lui, rentrant dans la cabine où il était posé :


"Alors comme ça tu veux mettre un animal dans le trou des toilettes ? Et pourquoi pas mettre un animal de ton calibre espèce de dégénéré !"

Ces douces paroles ayant été dites elle commença à appuyer comme une forcenée sur sa tête, histoire de le faire...oui, vous imaginez très bien la scène, et non vous ne rêver pas...histoire de le faire tomber dans le trou des toilettes xD Tout en foutant tout son poids sur la tête de monsieur, la blondinette ajouta, avec un ton féroce :

"Je ne m'appelle pas Brigitte Bardo, mais les cons dans ton genre, je m'en fais dix au petit-déjeuné !"

Genre le commentaire pas du tout crédible quoi...surtout en voyant le corps svelte et menu de la jeune femme...qui peinait à faire tomber le grand gaillard dans les toilettes...mais à défaut d'avoir une force physique à la Scharzy, la jeune femme pouvait se vanter d'être une brute...hum...mentalement quoi xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.e-monsite.com/fr0zen
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelque part...dans les toilettes pour filles... [Louis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelque part...dans les toilettes pour filles... [Louis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelque part dans le temps
» [Michelet, Claude] Quelque part dans le monde
» Quelque part dans les Alpes
» [Gavalda, Anna] Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
» Editions " quelque part sur terre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Buffalo :: Buffalo Exit :: Buffalo Bill University :: Hall-
Sauter vers: